Dans le cadre des politiques de prévention à la santé initiées par le ministère de la santé, il apparaît que les problèmes de santé liés à la nutrition : dénutrition et malnutrition sont multiples.

Particulièrement à Mayotte qui a fait l’objet d’une départementalisation récente et qui souffre aujourd’hui d’une grande méconnaissance des principes de prévention à la santé qui ont fait l’objet de nombreuses campagnes d’information.  Il en résulte, d’après les études, « Nutrimay » et « Maydia » réalisées par l’Agence Régionale de la santé de la Réunion-Océan indien une situation nutritionnelle alarmante.

En effet, les conclusions de cette étude, montrent un état étonnamment paradoxal puisqu’il combine à la fois des problématiques liées à la malnutrition et dénutrition chez les nourrissons et les enfants et des problématiques d’obésité et de diabète chez les adultes. Le pourcentage d’enfant souffrant de malnutrition, se rapportant à une moyenne départementale, il semble que l’on peut aisément augmenter ces chiffres si l’on prend en considération le contexte socio-économique très précaire de Kawéni et de Mamoudzou Nord.

L’action se déroule dans une école élémentaire de Kaweni T17 auprès des élèves de classes de CP, et de leurs parents. Collaborent sur l’action : L’IREPS, la mairie de Mamoudzou, sous forme de prestation le lycée de Coconi.

Il s’agit d’apprendre à réaliser un potager et d’apprendre  les bonnes habitudes alimentaires.

Le financeur est la DRJSCS.