Nous savons que Kaweni est un quartier qui présente une grande précarité chez ses habitants. En parallèle, les parents d’élèves inscrits dans les établissements scolaires sélectionnés, ne peuvent pas ou peu communiquer en langue française et ne peuvent pas ou peu remplir les formulaires administratifs en langue française.

Par ailleurs, ces parents sont peu présents dans la scolarité de leurs enfants. Cette réalité existe car ces personnes n’ont pas accès aux informations nécessaires pour s’investir et se responsabiliser. Ils s’appuient donc sur les équipes enseignantes qui sont limitées par le temps et les moyens matériels et humains.

« La nouvelle école des parents » veut contribuer à responsabiliser les parents dans l’éducation de leurs enfants en proposant des cours pour adultes sur la langue française, et à l’aide d’intervention et de visites pour apprendre et reconnaître les problématiques dans lesquelles leurs enfants grandissent, enfin en proposant des activités en classe avec leurs enfants où l’échange intergénérationnel est mis en avant.

Ce projet s’inscrit directement dans le souhait de la politique de la ville de réaliser des écoles des parents dans le 1er degré. De plus, le projet est proposé pour les 3 écoles élémentaires situées en REP+ et 2 maternelles (une en REP+, l’autre en REP), pour lesquelles il n’existe pas à ce jour d’écoles des parents mises en place.

Les financeurs sont la préfecture sous le programme du FIPDR 2019, la Direction régionale des droits des femmes, et la délégation de la politique de la ville.